La purification

1555

le Tayammom

  • La définition du Tayammom
  • Le statut du Tayammom
  • Les preuves du statut légal du Tayammom
  • La sagesse liée à l’instauration du Tayammom
  • Quand est il légiféré d’avoir recours au Tayammom?
  • La description du Tayammom
  • Les actes obligatoires du Tayammom
  • Ce qui annule le Tayammom
  • Cas :

  • La définition du Tayammom

    Le sens linguistique du Tayammom

    L’intention et le fait de se diriger vers une chose

    Le sens légiféré du Tayammom

    L’essuyage du visage et des mains avec de la terre pure, en ayant l’intention de se purifier.

    Le statut du Tayammom

    Il est obligatoire de faire le Tayammom lorsqu’il n’y a pas d’eau, ou bien lorsque l’on ne peut pas l’utiliser. Et il faut le faire de manière obligatoire lorsque la purification est obligatoire, comme pour le cas de la prière par exemple. Et il est simplement recommandé de le faire lorsque la purification est recommandée, comme pour la lecture du Coran.

    Les preuves du statut légal du Tayammom

    1- Allah, exalté soit-Il a dit: [Et que vous ne trouviez pas d’eau, alors recourez à la terre pure, passez-en sur vos visages et vos mains.] [Al Maidah 6]

    2- Le Prophète, Paix et Salut d’Allah sur lui, a dit: “On m’a donné cinq (choses) que personne d’autre avant moi n’a eu: j’ai été secouru par la terreur [jetée dans les cœurs de mes ennemis] à une distance d’un mois de marche, et la terre a été faite pour moi un lieu de prière et [une source de] purification. Aussi, si un individu de ma nation rentre dans le temps de la prière, et bien qu’il prie”. [ Rapporté par Al Boukhari]

    La sagesse liée à l’instauration du Tayammom

    1- Le Tayammom est une facilité accordée à la communauté de Mohammed, Paix et Salut d’Allah sur lui.

    2- Il permet de prévenir des dommages et blessures que pourrait entraîner l’utilisation de l’eau dans certains cas particuliers, comme ceux liés à la maladie, au froid sec ou autre ...

    3- La continuité de l’adoration, et le fait que celle-ci ne soit pas interrompue même lorsque l’eau n’est plus disponible.

    Quand est il légiféré d’avoir recours au Tayammom?

    1. Lorsqu’il n’y a pas d’eau disponible

    Comme l’a dit ALLAH, exalté soit-Il: [et que vous ne trouviez pas d’eau, alors recourez à la terre pure,] [Al Maidah 6]

    2. Lorsqu’on ne peut pas utiliser l’eau, même lorsque celle-ci est disponible.

    Comme pour le malade, la personne âgée qui ne peut pas se déplacer et qui n’a personne pour l’aider à faire ses ablutions.

    Le malade
    La personne âgée

    3. Lorsque l’on craint que l’utilisation de l’eau va causer un mal.

    Comme cela serait le cas pour:

    A. Le malade qui, s’il utilise de l’eau voit sa maladie s’aggraver.

    B. Un individu qui craint de tomber malade en prenant un bain rituel à cause de la rudesse du froid et qui ne dispose pas de quoi faire chauffer son eau. [Comme cela a été rapporté de manière sûre du Prophète, Paix et Salut d’Allah sur lui, qui a agréé le fait qu’Amr bin Al ‘Aas ait dirigé ses compagnons en prière, alors qu’il avait eu recours au Tayammom à cause de la rudesse du froid.] [Rapporté par Abou Daoud]

    C. S’il se trouve dans un endroit reculé, et qu’il n’a sur lui qu’une faible quantité d’eau dont il a besoin pour s’abreuver et qu’il ne peut pas s’en procurer d’autre.

    La description du Tayammom

    1- Il faut frapper la terre avec la paume des mains (une seule fois).

    2- Puis, il faut souffler dessus afin de diminuer la quantité de poussière qui s’y trouve.

    3- Ensuite, il faut passer ses mains sur son visage (une seule fois).

    4- Enfin, il faut passer la paume de la main gauche sur le dessus de la main droite puis la paume de la main droite sur le dessus de la main gauche. Et la preuve de ceci se trouve dans le hadith de ‘Ammaar, qu’Allah soit satisfait de lui, qui stipule que le Prophète, Paix et Salut d’Allah sur lui a frappé la terre avec ses mains, puis a soufflé dessus et a ensuite passé celles-ci sur son visage et ses mains. [ Authentifié par Al Boukhari et Mouslim]

    Frapper la terre avec ses mains
    Souffler sur ses mains afin de diminuer la quantité de poussière qui les recouvre
    L’essuyage du visage
    Passer sa main gauche sur sa main droite
    Passer sa main droite sur sa main gauche

    Les actes obligatoires du Tayammom

    1- L’intention.

    2- L’essuyage du visage.

    3- L’essuyage des mains.

    4- Respecter l’ordre en commençant par l’essuyage du visage et en terminant par celui des mains.

    5- Le fait de ne pas tarder entre l’essuyage du visage et celui des mains.

    Ce qui annule le Tayammom

    1- La présence d’eau.

    2- La survenue d’un élément annulant en temps normal les petites ablutions, comme un pet par exemple.

    3- La survenue d’un élément annulant en temps normal les grandes ablutions, comme l’éjaculation nocturne consécutive à un rêve érotique.

    4- L’arrivée à son terme de l’excuse ayant permis d’avoir recours au Tayammoum, comme la maladie ou autre.

    Cas :

    1-La prière accomplie après avoir eu recours au Tayammom – lorsque l’on se retrouve dans l’incapacité d’utiliser de l’eau – est meilleure que celle accomplie par un individu se retenant [modérément] d’aller aux toilettes afin de ne pas perdre ses ablutions mineures (accomplie précédemment avec de l’eau).

    2-Il est permis de faire le Tayammom sur un mur ou un tapis tant qu’il y a de la terre ou de la poussière dessus.

    3-Il est permis à l’individu ayant eu recours au Tayammom de faire tout ce qu’il souhaite comme prières obligatoires ou surérogatoires tant que celui-ci n’est pas rompu par un facteur invalidant.

    4-Il est permis à celui ayant eu recours au Tayammom de diriger quelqu’un ayant eu recours à de l’eau dans la prière, comme le prouve l’agrément du Prophète, Paix et Salut d’Allah sur lui envers ‘Amr bin Al ‘Aas lorsqu’il dirigea ses compagnons en prière alors qu’il avait fait le Tayammom à cause de la rudesse du froid. [ Rapporté par Abou Daoud]

    5-Celui qui a fait le Tayammom et a prié après cela, puis trouve de l’eau par la suite, ne devra pas recommencer sa prière. En effet, selon Abi Said Al Khoudry, qu’Allah soit satisfait de lui: «Deux hommes sont partis en voyage. Puis, ce fût l’heure d’accomplir la prière mais ils n’avaient pas d’eau sur eux. Ils eurent donc recours à une terre pure pour faire le Tayammom et ont prié ainsi. Puis, ils trouvèrent de l’eau alors que le temps de la prière n’était pas encore écoulé. L’un d’entre eux a alors refait sa prière et ses ablutions, tandis que l’autre n’a rien refait de cela. Ils se sont alors rendus auprès du Messager d’Allah, Paix et Salut d’Allah sur lui, et ils lui ont fait part de ce qui leur est arrivé. Il a alors dit, Paix et Salut d’Allah sur lui, à celui qui n’avait pas refait [sa prière et ses ablutions]: ‘Tu as bien suivi la sounna et ta prière t’est suffisante’, et il a dit à celui qui a refait ses ablutions et a recommencé sa prière: ‘Ta récompense est double’». [ Rapporté par Abou Daoud]

    6-Celui qui fait le Tayammom puis trouve de l’eau – avant ou pendant la prière – doit obligatoirement se purifier avec celle-ci, comme l’a dit le Prophète, Paix et Salut d’Allah sur lui: «Certes la terre pure du sol est la [source de] purification du musulman, et ce même s’il ne trouve pas d’eau pendant dix ans. Et s’il en trouve, alors qu’il la fasse toucher sa peau, car ceci est une bonne chose». [ Rapporté par Al Tirmidhy]

    7-Rien ne doit empêcher le musulman de faire sa prière, et il ne doit pas l’accomplir en dehors de son temps. Ainsi, s’il ne peut pas utiliser d’eau, ou s’il n’en trouve pas, qu’il fasse alors le Tayammom, et s’il ne peut pas le faire, alors qu’il fasse sa prière sans se purifier.

    8-Celui qui ne trouve aucun des deux éléments purificateurs (l’eau et la terre) doit alors prier dans le temps alloué à la prière sans purification, et il ne devra pas la refaire plus tard, comme l’a dit ALLAH, exalté soit-Il: [Craignez Allah, donc autant que vous pouvez.] [At Taghabun 16]

    9-Il est possible de retarder le fait d’avoir recours au Tayammom jusqu’à la fin du temps alloué à la prière pour l’individu ayant bon espoir de trouver de l’eau à temps. En revanche, si ce n’est pas le cas, il est alors préférable à ce dernier d’avoir recours à celui-ci directement car la meilleure des prières est celle qui est faite dans son temps.

    10-Si la personne a peur de sortir du temps alloué à la prière et fait le Tayammom alors que de l’eau est à sa disposition, alors celui ci n’est pas valable. Il lui est en effet obligatoire de faire ses ablutions et ce, même si le temps de la prière est sorti.

    Il a été prouvé scientifiquement que la terre du sol contient entre les atomes qui la composent une matière purificatrice. Cette matière peut tuer des germes en tout genre, mais également des microbes et des virus.