l’aumône obligatoire

1645

L’aumône surérogatoire

  • La définition de l’aumône surérogatoire
  • Le statut de l’aumône surérogatoire
  • Le bon comportement à avoir pour donner l’aumône surérogatoire
  • Les bienfaits de l’aumône surérogatoire

  • La définition de l’aumône surérogatoire

    L’aumône surérogatoire

    Ce qui est donné en vue de se rapprocher d’Allah, en dehors de l’aumône légiférée (zakât) obligatoire.

    Ne rentre donc pas dans une telle définition le cadeau et tout ce qui s’offre en vue de sympathiser et d’engendrer l’amour. Par conséquent, elle ne rentre pas dans le cadre de l’aumône qui est spécifique à certaines règles de la législation.

    Le statut de l’aumône surérogatoire

    Elle est recommandée en tout temps, mais plus particulièrement en cas de besoins.

    Sa recommandation est venue dans le livre d’Allah, et dans la tradition de Son messager, paix et salut sur lui, comme dans:

    La parole d’Allah, Exalté Soit-Il: [Quiconque prête à Allah de bonne grâce, Il le lui rendra multiplié plusieurs fois.] [Al Baqara 245]

    Selon Abou Hourayrah, qu’Allah soit satisfait de lui, il a dit : “Le Messager d’Allah, paix et salut sur lui, a dit: “Celui qui fait l’aumône de l’équivalent d’une datte, qu’il a obtenu d’un gain licite – et Allah n’accepte que ce qui est pur – alors Allah l’accepte de Sa main droite, ensuite Il la lui multiplie, comme prendrait soin l’un d’entre vous de son petit mulet, jusqu’à ce qu’elle devienne comme une montagne”. [ Authentifié par Al Boukhari et Mouslim]

    En effet Le Prophète, paix et salut sur lui, a dit que celui qui donne l’aumône en secret fait parti des sept types d’individus qu’Allah, Glorieux Soit-Il, va placer sous Son ombre, le jour où il n’y a d’ombre que la Sienne: “Et un homme qui a donné une aumône et l’a cachée, au point que sa main gauche ne sait pas ce que donne sa main droite”. [ Authentifié par Al Boukhari et Mouslim]

    Selon Ka’b ibn ‘Oujrah, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète, paix et salut sur lui, a dit: “Et l’aumône éteint le péché, comme l’eau éteint le feu”. [ Rapporté par At Tirmidhy]

    Le bon comportement à avoir pour donner l’aumône surérogatoire

    1. Le bon comportement obligatoire

    A. La sincérité envers Allah Exalté soit-il, en donnant son aumône légiférée (zakât), et en ne cherchant par là que l’agrément d’Allah, sans ostentation.

    B. Éviter de faire le rappel de sa dépense et de causer du tort ; comme l’a dit Allah, Exalté Soit-Il: [Ô les croyants ! N’annulez pas vos aumônes par un rappel ou un tort.] [Al Baqara 264]

    2. Le bon comportement souhaité

    1- Il est souhaitable pour le musulman qu’il donne l’aumône à ses proches qui ne sont pas à charge, tels que: ses oncles paternels, ses oncles maternels, ou encore à l’épouse ayant un mari pauvre, etc. En effet il est préférable de leur donner l’aumône par rapport aux autres. Allah Exalté soit-il a dit: [Un orphelin proche parent] [Al Balad 15].

    De même qu’il a été dit dans le hadith: “Certes, l’aumône donnée à l’indigent est une aumône, mais celle donnée au parent compte pour deux: une aumône et un entretien des liens familiaux” [ Rapporté par An Nasaaiy].

    2- Le fait de prélever de son argent bon et licite ce qui est le plus cher à l’âme, car Allah Exalté soit-il a dit: [Vous n’atteindrez la (vraie) piété, que si vous faites largesses de ce que vous chérissez.] [Al Imran 92].

    3- Donner l’aumône secrètement car cela est meilleur pour la sincérité et est plus à même d’éloigner de toute forme d’ostentation. Comme l’a dit ALLAH Exalté soit-il : [Si vous donnez ouvertement vos aumônes, cela est bien ; c’est mieux encore pour vous si vous êtes discrets avec elles et vous les donniez aux indigents.] [Al Baqara 271].

    Toutefois, si le fait de donner l’aumône en public conduit à un bien, de telle sorte que ceux qui assistent à un tel acte voudront en faire autant, alors il est souhaitable de la donner au grand jour, tout en veillant à son intention afin qu’elle ne s’altère pas.

    4- Faire l’aumône même avec le peu que l’on possède. Le Prophète, paix et salut sur lui, a dit: “Protégez-vous contre le feu, ne serait-ce que par un bout de datte” [ Rapporté par Al Boukhary]

    Les bienfaits de l’aumône surérogatoire

    Premièrement: les bienfaits sur l’individu

    1- La purification de l’âme, Allah le glorieux a dit: [Prélève de leurs biens une Sadaqa par laquelle tu les purifies et les bénis,] [At Tawba 103].

    2- Prendre le Prophète, paix et salut sur lui, comme modèle, car la générosité et la largesse faisaient parties de son bon comportement, paix et salut sur lui, et il donnait comme quelqu’un qui ne craignait pas de tomber dans la pauvreté et il disait à Bilal: “Dépense Bilal et n’ai point peur de voir tes biens diminués de la part de Celui qui détient le Trône”. [ Rapporté par Al Bazzaar]

    3- Allah, Exalté soit-il, lui rendra tout ce qu’il a dépensé, et son âme s’élèvera.

    Allah, Exalté soit-il, a dit: [Et toute dépense que vous faites (dans le bien), Il la remplace, et c’est Lui le Meilleur des donateurs]. [Saba 39]

    4- La purification de l’argent causé par le tapage se déroulant lors d’une vente. En effet, selon Qays Ibn Abi Gharaza, qu’Allah soit satisfait de lui, il a dit: On nous surnommait, du temps du Prophète, paix et salut sur lui, commissionnaires. Lorsque le Prophète, paix et salut sur lui, est passé devant nous, il nous a appelé par un nom meilleur que cela, puis a dit: “Ô vous les commerçants ! Certes, lors de la vente, il vous arrive certainement de faire du tapage et de jurer (pour faire marcher le commerce). Aussi, rectifiez cela par l’aumône”. [ Rapporté par Abou Daoud]

    5- Obtenir des bonnes actions, voir ses péchés expiés ; comme l’a dit le Prophète, paix et salut sur lui: “Celui qui fait aumône d’une datte qu’il a obtenu d’un gain licite (et Allah n’accepte que ce qui est pur), alors Allah l’accepte avec Sa main droite, puis Il la lui multiplie, comme prendrait soin l’un d’entre vous de son petit mulet, jusqu’à qu’il devienne comme une montagne”. [ Authentifié par Al Boukhari et Mouslim]

    6- Le bénéfice que tirera le musulman, après sa mort, de son aumône continue. En effet, selon Abou Hourayra, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète, paix et salut sur lui, a dit: “Lorsque le fils d’Adam meurt, alors son oeuvre (dans la vie d’ici-bas) s’arrête à l’exception de trois choses: une aumône continue, une science utile et un fils pieux qui invoque pour lui”. [ Rapporté par Mouslim]

    Deuxièmement: les bienfaits pour la société

    1- L’aumône parachève le message de l’aumône légiférée (zakât) pour les communautés.

    2- La mise en place de l’entraide, de la stabilité et de l’amour dans la société musulmane.