la prière

1827

L’appel à la prière et l’iqaamah

  • La définition de l’appel à la prière (adhaan) et de l’appel imminent (iqaamah)
  • Le statut de l’appel à la prière et de l’appel imminent (iqaamah)
  • La sagesse derrière l’appel à la prière
  • Quand et pourquoi l’appel à la prière a-t-il été légiféré ?
  • Le mérite de l’appel à la prière
  • Les conditions de validité de l’appel à la prière
  • Les actes méritoires de l’appel à la prière
  • La caractéristique de l’appel à la prière et de l’appel imminent
  • Ce qu’il est recommandé de faire pour celui qui entend l’appel à la prière
  • Quelques règles concernant l’appel à la prière (adhaan) et l’appel imminent (iqaamah)

  • La définition de l’appel à la prière (adhaan) et de l’appel imminent (iqaamah)

    L’appel à la prière

    Le fait d’annoncer l’entrée du début du temps de la prière par un rappel spécifique.

    L’appel imminent de la prière (iqaamah)

    Le fait d’annoncer la tenue imminente de la prière par un rappel spécifique.

    Le statut de l’appel à la prière et de l’appel imminent (iqaamah)

    1- Pour la prière en groupe:

    C’est une obligation collective – pour les cinq prières obligatoires seulement – et ce, aussi bien en voyage qu’en période de sédentarité, car elles sont des signes apparents de l’Islam qu’il est interdit de délaisser.

    Le Prophète, Paix et Salutations d’Allah sur lui, a dit: “Si l’on rentre dans le temps d’accomplissement de la prière, que l’un d’entre vous fasse l’appel à la prière, puis que le plus âgé d’entre vous la dirige”. [ Authentifié par Al Boukhari et Mouslim]

    2- Pour la prière individuelle:

    Il s’agit d’un acte recommandé. En effet, Ouqbah Bin ‘Aamir, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit: ‘J’ai entendu le Prophète, Paix et Salutations d’Allah sur lui, dire’: “Ton Seigneur S’est étonné d’un berger gardant des moutons dans une parcelle de terre, en haut de la montagne, qui fit l’appel à la prière puis pria. Allah a alors dit, Exalté Soit-Il: ‘Regardez Mon serviteur que voici, il appelle à la prière et l’accomplit par peur de Moi. J’ai certes pardonné [ses péchés] à Mon serviteur et Je l’ai fait entrer au paradis”. [ Rapporté par An Nasaaiy]

    La sagesse derrière l’appel à la prière

    1- L’annonce du début du temps de la prière et de son endroit.

    2- L’incitation à accomplir la prière en groupe.

    3- Rappeler les gens distraits, et rappeler ceux qui l’ont oublié, car elle est l’un des plus grands bienfaits.

    Quand et pourquoi l’appel à la prière a-t-il été légiféré ?

    Il a été légiféré la première année de l’hégire. Pour quelle raison ? Face au besoin d’un signe distinctif indiquant l’entrée du temps de la prière, les musulmans se sont concertés. Et pendant la nuit, Abdoullah Bin Zayd a vu en rêve quelqu’un portant une cloche et lui dit: ‘Vends-tu cette cloche ?’ L’homme dit: ’Que veux-tu en faire ?’ Abdoullah répondit: ‘Appeler avec à la prière’.

    L’homme dit alors: ‘Veux-tu que je t’indique quelque chose de meilleur que cela ?’ Abdoullah dit: ‘Bien sûr’. Et l’homme lui enseigna alors l’appel à la prière que nous connaissons puis il lui enseigna également comment faire l’appel imminent. Abdoullah dit: ”Lorsque je me suis réveillé, je me rendis auprès du Prophète, Paix et Salutations d’Allah sur lui, et l’informais de ce que je vit. Il dit alors, Paix et Salutations d’Allah sur lui: ‘Cette vision est certes véridique - si Allah Le veut –. Va donc avec Bilal et enseigne le lui, car il a une voix plus portante que la tienne”. [ Rapporté par Abou Daoud]

    Le mérite de l’appel à la prière

    1- Le jour de la résurrection, tous ceux qui ont entendu l’appel à la prière vont témoigner auprès d’Allah pour celui qui l’a fait. Le Prophète, Paix et Salutations d’Allah sur lui, a dit: “Il n’y a pas un Djinn, un être humain ou quoique ce soit d’autre à qui parvient la voix de celui qui fait l’appel à la prière, sans que celui-ci ne témoigne en sa faveur le Jour de la résurrection”. [ Rapporté par Al Boukhari]

    2- Si les hommes connaissaient le mérite qu’il y a à faire l’appel à la prière, ils se seraient concurrencés pour le faire. Le Prophète, Paix et Salutations d’Allah sur lui, a dit: “Si les gens savaient le mérite qu’il y a à faire l’appel à la prière et à être dans le premier rang, et qu’ils ne trouvaient comme solution pour se départager que le fait de tirer au sort, alors ils l’auraient fait”. [ Rapporté par Al Boukhari]

    Les conditions de validité de l’appel à la prière

    1- Qu’il soit musulman, mâle et sain d’esprit.

    2- Que l’appel à la prière soit prononcé dans l’ordre.

    3- Qu’il soit continu, sans interruption

    4- Qu’il soit fait au début du temps prescrit de la prière.

    Les actes méritoires de l’appel à la prière

    1- Se diriger vers la Qibla.

    2- Etre en état de petite et grande purification, pour celui qui appelle.

    3- Regarder à droite puis à gauche, quand on arrive à « Venez à la prière, venez au succès» .

    4- Que celui qui appelle à la prière place ses index dans ses oreilles.

    5- Que celui qui appelle à la prière ait une voix agréable et portante.

    6- Psalmodier l’appel à la prière et le réciter sans empressement.

    La caractéristique de l’appel à la prière et de l’appel imminent

    1- La description de l’appel à la prière: Allah est le plus grand, Allah est le plus grand, J’atteste qu’il n’y a pas de divinité digne d’être adorée sauf Allah, J’atteste qu’il n’y a pas de divinité digne d’être adorée sauf Allah, J’atteste que Muhammad est le Messager d’Allah, J’atteste que Muhammad est le Messager d’Allah, Venez à la Prière ! Venez à la Prière ! Venez à la félicité ! Venez à la félicité ! Allah est le plus grand, Allah est le plus grand. Il n’y a nulle divinité digne d’être adorée sauf Allah.

    2- La description de l’appel imminent: Allah est le plus Grand, Allah est le plus Grand, J’atteste qu’il n’y a de divinité digne d’être adorée en dehors d’Allah, J’atteste que Muhammad est le Messager d’Allah, Venez pour la prière, Venez vers le succès, La prière est établie, Allah est le plus Grand, Allah est le plus Grand, Il n’y a pas de divinité digne d’être adorée en dehors d’Allah.

    Les index dans les oreilles

    Ce qu’il est recommandé de faire pour celui qui entend l’appel à la prière

    1- Qu’il répète les paroles du « mouatthin », sauf lorsqu’il dit: “Venez à la prière, venez au succès”. Qu’il dise au lieu de cela: “Il n’y a de puissance et de force que par Allah”. [ Rapporté par Al Boukhari]

    2- Qu’il dise après l’appel à la prière: “j’atteste qu’il n’y a pas de divinité digne d’être adorée en dehors d’Allah, Seul et sans associé et que Mohammed est Son serviteur et Son Messager. J’ai agréé Allah comme Seigneur, Mohammed comme Messager er l’Islam comme religion”. [ Rapporté par Mouslim]

    3- Qu’il prie sur le Prophète, Paix et Salutations d’Allah sur lui après l’appel à la prière et qu’il dise: “O Allah ! Maître de cet appel parfait et de la prière qui va être accomplie, accorde à Mohammed l’intercession [au Jour de la Résurrection et le plus haut rang [au Paradis], et ressuscite le dans la position louable que Tu lui as promise”. [ Rapporté par Abou Daoud]

    4- Qu’il invoque pour lui-même, entre les deux appels, car l’invocation à ce moment est exaucée. Le Prophète, Paix et Salutations d’Allah sur lui, a dit: “Certes, l’invocation entre l’adhan et l’iqaamah n’est jamais rejetée”. [ Rapporté par Ahmad]

    Quelques règles concernant l’appel à la prière (adhaan) et l’appel imminent (iqaamah)

    1- Un seul appel à la prière suffit lorsque l’on regroupe deux prières, telles que: le Dhohr et la ‘Asr. En revanche, l’iqaamah doit être fait avant chacune des deux prières.

    2- Si l’iqaamah est fait, et que l’on tarde à accomplir la prière, il ne doit pas être refait.

    3- Il faut faire attention à ne pas commettre d’erreurs lors de l’appel à la prière, comme:

    A. Dire ‘Aaaallaho Akbar’, comme s’il s’agissait de poser une question.

    B. Dire ‘Allaaho Akbaaaaar’, en prolongeant le baaa.

    C. Dire ‘Allaaho wa akbar’, en ajoutant un wa.

    4- Si l’iqaamah est fait, il ne faut pas accomplir une prière surérogatoire. En revanche, celui qui en a commencé une avant l’iqaamah peut la terminer s’il est proche de son terme. Sinon, qu’il l’interrompe – sans faire de Salam – et qu’il rejoigne l’imam pour débuter la prière obligatoire.

    5- L’appel à la prière de l’enfant, qui a atteint l’âge de raison, est valable.

    6-Il est légiféré de faire l’appel à la prière et l’iqaamah pour une prière manquée, que cela soit dû au sommeil ou à un simple oubli. En effet, il a été rapporté de manière sûre que le Prophète, Paix et Salutations d’Allah sur lui, - lorsqu’il s’était endormi le matin, et qu’il ne s’était réveillé qu’après que le soleil se soit levé – ordonna à Bilal de faire l’appel à la prière. Après quoi, ils firent leurs ablutions et accomplirent les deux unités de prière du Fajr. Ensuite, il ordonna à Bilal de faire l’iqaamah pour la prière, puis il dirigea pour eux la prière obligatoire du matin”. [ Rapporté par Abou Daoud]

    7- Il est interdit à celui qui se trouve dans la mosquée (au moment de l’appel) d’en sortir, sauf pour une raison valable, car il a été rapporté qu’Abou Hourayrah, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit: “Le Messager d’Allah, Paix et Salutations d’Allah sur lui, nous a ordonné la chose suivante : ‘Si vous êtes dans la mosquée et qu’on lance l’appel à la prière, alors ne sortez pas avant d’avoir prié”.[ Rapporté par Ahmad]

    8- It est recommandé au Mouatthin de baisser sa voix quand il prononce l’attestation de foi, puis de la répéter ensuite à voix haute, car ceci a été rapporté dans la tradition Prophétique. [ Rapporté par Abou Daoud]

    Il ne faut pas:

    1- Faire d’erreur dans la prononciation ou chanter l’appel à la prière, de telle manière à ce que cela conduise à déformer les lettres, les voyelles ou bien à diminuer ou ajouter quelque chose.

    2- Élever la voix en priant sur le Prophète, Paix et Salutations d’Allah sur lui, après l’appel à la prière.

    3- Dire, lorsque le Mouatthin dit: «Certes, la prière est établie»: «Qu’Allah l’établisse et qu’Il la fasse durer».

    - L’appel à la prière de la prière du matin (Al Fajr)

    Il est légiféré de faire deux appels pour le Fajr: le premier avant le début du temps de la prière, et le second pour informer de l’entré du temps de la prière. Le mouatthin doit dire durant cet appel: “La prière est meilleure que le sommeil” deux fois, car le Prophète, Paix et Salutations d’Allah sur lui a dit: “Si tu fais le premier appel à la prière du Fajr dis: ‘La prière est meilleure que le sommeil, la prière est meilleure que le sommeil”. [ Rapporté par Abou Daoud]