la prière

1628

La direction de la prière (l’imaamah) et le fait de suivre l’imam

  • Celui à qui revient le droit de faire l’imam
  • La position à adopter pour celui qui guide la prière et ceux qui sont dirigés
  • La position des femmes
  • Parmi les règles du suivi de l’imam
  • Devancer l’imam

  • Celui à qui revient le droit de faire l’imam

    L’ordre suivant doit être respecté:

    Premièrement: celui qui maîtrise le mieux le Coran: c’est-à-dire celui qui en mémorise le plus et qui en comprend le mieux ses sens.

    Deuxièmement: celui qui connait le plus de chose de la tradition prophétique: c’est-à-dire celui qui connaît le mieux ses sens et ses règles.

    Troisièmement: celui qui a émigré en premier: c’est-à-dire celui qui a fait l’émigration avant les autres, d’une terre de mécréance vers un pays musulman. Sinon, il peut s’agir de celui qui a délaissé les péchés en premier en se repentant.

    Quatrièmement: le plus âgé. Ceci est le cas lorsque les individus sont sur un même niveau dans les trois points précédents.

    La preuve de tout ce qui précède se trouve dans le hadith d’Ibn Mas’oud, qu’Allah soit satisfait de lui, qui a dit que le Messager d’Allah, Paix et Salutations d’Allah sur lui, a dit: “Celui qui dirige la prière est celui qui connaît le plus le livre d’Allah, et s’ils sont égaux dans la lecture, alors celui qui connaît le mieux la tradition Prophétique et s’ils sont égaux dans cela, alors celui qui a émigré en premier, et s’ils sont égaux, alors celui qui est le plus ancien dans l’Islam” [ Rapporté par Mouslim].

    Aussi, il faut veiller à respecter cet ordre, lors de la désignation d’un imam dans une mosquée, ou dans un groupe de gens ne possèdant pas un imam fixe désigné (celui qui est désigné pour accomplir la prière dans la dite mosquée). En revanche, si le groupe possède un imam fixe, alors celui-ci est désigné d’office. Cela est également le cas d’une personne recevant des invités chez elle ou bien du chef des musulmans. En effet, le Prophète, Paix et Salutations d’Allah sur lui a dit: “L’homme ne peut pas diriger en prière un autre homme se trouvant dans sa propre demeure, et il ne peut pas s’asseoir dans son takroma, si ce n’est avec sa permission” [ Rapporté par Mouslim].

    La position à adopter pour celui qui guide la prière et ceux qui sont dirigés

    1- Si celui qui est dirigé est seul: la tradition prophétique consiste pour lui à se placer debout à droite de l’imam, en se collant à lui, comme cela a été rapporté dans le hadith d’Ibn Abbas, qu’Allah soit satisfait de lui, qui a dit: “J’ai prié avec le Prophète, Paix et Salutations d’Allah sur lui, une nuit, et je me suis mis debout à sa gauche. Le Messager d’Allah, Paix et Salutations d’Allah sur lui, m’a pris par la tête et m’a mis à sa droite en me faisant passer derrière lui” [ Authentifié par Al Boukahri et Mouslim].

    2- Si le groupe est composé de deux individus ou plus: l’imam se met alors devant eux, juste au milieu de la rangée. Et ceci est dû au fait que dans le hadith de Jabir et de Jabbaar, qu’Allah soit satisfait d’eux, l’un d’entre eux s’est mis debout à la droite du Messager d’Allah, Paix et Salutations d’Allah sur lui, et l’autre à sa gauche et Jabir a alors dit: “Le Prophète, Paix et Salutations d’Allah sur lui, nous a alors pris par les mains et nous a poussé jusqu’à ce qu’il nous ait mis derrière lui” [ Rapporté par Mouslim].

    La position des femmes

    1- Si les femmes prient seules, la tradition prophétique veut que l’imam se place debout, au milieu d’elles, dans la même rangée, sans se mettre devant elles.

    2- Si le guide est un homme, alors la femme se met derrière lui, et si elle prie avec les hommes, elle se mettra derrière leurs rangées.

    3- Si un groupe de femmes prient avec un groupe d’hommes, alors elles se placeront derrière les rangées des hommes.

    En effet, selon Abi Hourayrah, qu’Allah soit satisfait de lui, le Messager d’Allah, Paix et Salutations d’Allah sur lui, a dit: “La meilleure des rangées pour la femme est la dernière, et la plus mauvaise est la première” [ Rapporté par Ibn Maajah].

    La prière des femmes
    La femme à proximité des hommes

    Parmi les règles du suivi de l’imam

    1-Il n’est pas autorisé pour le prieur qui prie chez lui de prendre pour imam celui qu’il entend à travers le son du haut parleur ou à travers le son de la radio ou de la télévision.

    2-Il est permis de suivre l’imam depuis l’extérieur de la mosquée [si celle-ci est pleine] et si les rangées sont continues.

    3-Il est correct de suivre l’imam depuis le parvis de la mosquée ou bien depuis le sous sol, s’ils entendent la voix de l’imam [et que les places derrière lui son pleines].

    4-Il est correct de suivre une personne priant une prière surérogatoire lorsque l’on veut faire une prière obligatoire ou inversement, comme celui qui ferait la Icha derrière quelqu’un priant les tarawihs, ou bien comme celui qui accomplierait la prière avec celui qui a raté celle en groupe, afin qu’il bénéficie, lui aussi, de la récompense de la prière en groupe. En effet, Jabir Bin Abdillah, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit: “Mou’adh priait derrière le Prophète, Paix et Salutations d’Allah sur lui, puis il revenait chez lui et dirigeait son peuple dans la prière” [ Rapporté par Al Boukhari].

    Le suivi (de l’imam) depuis l’extérieur de la mosquée

    Devancer l’imam

    1- Il est demandé au suiveur d’imiter l’imam, et de faire ses gestes uniquement après ceux de l’imam. Car le Prophète, Paix et Salutations d’Allah sur lui a dit: “L’imam n’a été mis en place que pour être suivi. Ainsi, s’il fait le takbir, faites-le, et s’il s’incline, inclinez vous, et s’il fait son soujoud, prosternez vous” [ Authentifié par Al Boukahri et Mouslim].

    2- Devancer l’imam est interdit, et le Prophète, Paix et Salutations d’Allah sur lui, a insisté sur cela en disant: “L’un d’entre vous ne craint il donc pas que s’il relève sa tête avant celle de l’imam qu’Allah la transforme en tête d’âne ou bien qu’Il lui donne l’apparence d’un âne ?” [ Authentifié par Al Boukahri et Mouslim].

    3- Celui qui devance l’imam par oubli, doit revenir en arrière et le suivre.

    La prière derrière celui qui est en état d’impureté.
    La prière n’est pas valable derrière celui qui est en état d’impureté, sauf s’il s’en rend compte après la fin de la prière. Ainsi, dans un tel cas, la prière des suiveurs est acceptée mais l’imam doit quant à lui la recommencer.