le pèlerinage

1584

Les règles du grand pèlerinage (Haj) et du petit (Omra)

  • Le pèlerinage
  • L’Omra (le petit pèlerinage)

  • Le pèlerinage

    La définition du pèlerinage

    Le sens linguistique du mot: pèlerinage

    La destination et la direction.

    Le sens légiféré du pèlerinage

    C’est se diriger vers la Mecque durant un temps déterminé, afin d’y accomplir des rites spécifiques.

    Le statut du pèlerinage et ses vertus

    Le pèlerinage est l’un des piliers de l’islam, qu’Allah a rendu obligatoire à Ses serviteurs, Allah, Exalté Soit-Il, a dit: [Et c’est un devoir envers Allah pour les gens qui ont les moyens, d’aller faire le pèlerinage de la Maison. Et quiconque ne croit pas... Allah Se passe largement des mondes.] [Al Imran 97].

    Le Prophète, paix et salut sur lui, a dit: “L’islam est bâtit sur cinq (piliers): l’attestation qu’il n’y a de divinité digne d’être adorée si ce n’est Allah, et que Mohammed est Son serviteur et Son messager, l’accomplissement de la prière, l’acquittement de l’aumône légale, la visite de la maison (le hadj) et le jeûne du Ramadan” [ Authentifié par Al Boukhari et Mouslim].

    Et le Prophète, paix et salut sur lui, a dit: “Celui qui fait le pèlerinage sans professer d’obscénité ni commettre de perversité, il lui sera alors pardonné tout ce qui a précédé de ses péchés” [ Rapporté par At Tirmidhy].

    Les conditions d’obligation du pèlerinage

    1. L’islam

    En effet, il n’est pas obligatoire pour le mécréant, et il n’est pas accepté de celui-ci s’il l’accomplit.

    2. La raison (capacité mentale)

    En effet, il n’est pas obligatoire pour une personne atteinte de folie ou présentant des troubles mentaux comme l’a dit le Prophète paix et salut d’Allah sur lui: “La plume est levée pour trois personnes (les anges n’écrivent pas leurs actions): celui qui dort jusqu’à ce qu’il se réveille, l’enfant jusqu’à ce qu’il soit pubère et le fou jusqu’à ce qu’il recouvre la raison” [ Rapporté par Abou Daoud].

    3. Etre pubère

    En effet, il n’est pas obligatoire pour l’enfant. S’il le fait tout en étant petit, il lui sera compté mais ne remplacera pas le pèlerinage obligatoire de l’Islam. Il sera considéré comme surérogatoire; comme l’indique le hadith d’Ibn ‘Abbas, qu’Allah soit satisfait de lui, où il rapporta qu’une femme montra son enfant au Messager d’Allah, paix et salut sur lui, et lui dit: “Y a-t-il un pèlerinage pour lui ? » Il dit: « Oui, et tu en seras récompensée” [ Rapporté par Mouslim].

    Il est permis à l’enfant de se mettre en état de sacralisation pour le pèlerinage.

    4. Etre libre

    En effet, il n’est pas obligatoire pour l’esclave ; comme l’a dit le Prophète, paix et salut sur lui: “Tout esclave ayant fait le pèlerinage puis ayant été libéré, devra refaire un autre pèlerinage” [ Rapporté par Al Bayhaqy].

    5. La capacité (physique et financière)

    Pouvoir subvenir à ses besoins et accéder à un moyen de transport pour pouvoir voyager ; comme l’a dit Allah, Exalté Soit-Il: [Et c’est un devoir envers Allah pour les gens qui ont les moyens, d’aller faire le pèlerinage de la Maison.] [Al Imran 97]

    6. Etre accompagné pour la femme d’un homme de sa famille lui étant interdit en mariage ainsi que l’époux (Mahram)

    Comme il est rapporté dans le hadith d’Ibn ‘Abbas, qu’Allah soit satisfait de lui, qui dit: “J’ai entendu le Prophète, paix et salut sur lui, lors d’un discours, dire: “Et que la femme ne voyage qu’avec un mahram”. Un homme s’est alors levé et a dit: “Ô Messager d’Allah: ma femme est partit au pèlerinage, et je me suis engagé à partir pour telle bataille”. Il lui dit alors, paix et salut sur lui: “Pars faire le pèlerinage avec ta femme” [ Authentifié par Al Boukhari et Mouslim].

    Faire procuration pour le pèlerinage

    Celui qui ne peut pas faire le pèlerinage, grand (Hadj ) ou petit (Omra), pour cause de vieillesse, de maladie incurable, ou par faiblesse à cause de laquelle il ne peut voyager, devra faire procuration à quelqu’un d’autre pour le faire à sa place, et celui-ci sera considéré comme étant son pèlerinage petit ou grand, même s’il guérit après que celui à qui il a fait procuration soit entré en état de sacralisation pour le pèlerinage, petit ou grand. En effet, selon Al Fadl Ibn ‘Abbas, qu’Allah soit satisfait de lui, une femme de la tribu de Khat’am dit: “Ô Messager d’Allah, l’obligation d’Allah de faire le pèlerinage a atteint mon père, alors qu’il est âgé et il ne peut même plus se tenir sur le dos d’un chameau”. Il dit alors: “Fais-le à sa place” [ Rapporté par At Tirmidhy].

    Celui qui doit faire le pèlerinage à la place de quelqu’un d’autre, doit toutefois remplir un certain nombre de conditions:

    1- Il doit remplir les conditions du Hadj, précédemment citées.

    2- Il doit déjà avoir effectué le Hadj pour lui-même, sinon son Hadj ne sera pas valable pour la personne qui l’a chargé de le faire pour elle, mais plutôt pour lui-même, et sera donc considéré comme étant son hadj obligatoire. La preuve de ceci se trouve dans ce qui a été rapporté de source sûre par Ibn ‘Abbas, qu’Allah soit satisfait de lui, que le Prophète, paix et salut sur lui, a entendu un homme dire: “O Allah, me voici au nom de Choubroma [pour accomplir le pèlerinage]”. Il dit: “Qui est Choubroma ? “ Il dit: “C’est un frère à moi ou dans une autre version un parent proche”. Il dit: “As-tu fais le pèlerinage pour toi ? “ Il dit: “Non”. Il lui dit alors: “Fais le pèlerinage pour toi, ensuite fais le pour Choubroma”. [ Rapporté par Abou Daoud]

    L’homme qui est dans l’incapacité de faire le pèlerinage

    L’Omra (le petit pèlerinage)

    La définition du pèlerinage

    Le sens linguistique de l’Omra

    La visite

    Le sens légiféré de l’Omra

    La visite de la maison sacrée à n’importe quel moment de l’année dans le but d’effectuer des rites spécifiques.

    Le statut de l’Omra et ses vertus

    L’Omra est obligatoire uniquement une fois dans la vie du musulman, comme le pèlerinage. Comme l’a dit le Prophète, paix et salut sur lui: “L’islam consiste à ce que tu attestes qu’il n’y a de divinité digne d’être adorée si ce n’est Allah, et que Mohammad est Son serviteur et Son Messager, que tu accomplisses la prière, que tu acquittes l’aumône, que tu visites la maison pour le pèlerinage ou l’Omra, que tu fasses le bain rituel pour enlever ton état d’impureté majeure, que tu accomplisses parfaitement tes ablutions et que tu jeûnes le mois de Ramadan” [ Rapporté par Ibn Khouzayma].

    Et le Prophète, paix et salut sur lui, a aussi dit: “L’Omra à l’Omra est une expiation pour tous les péchés commis entre elles, et le pèlerinage (Hadj) pieux n’a d’autre récompense que le paradis” [ Authentifié par Al Boukhari et Mouslim].